Yoga et Fibromyalgie

En faisant des recherches sur la fibromyalgie, je suis tombé sur un article scientifique qui aborde la question de l’apport yoguique dans la prise en charge de cette pathologie chronique. Les résultats sont prometteurs et je souhaite vous les partager. C’est d’autant plus intéressant que l’article en question est une méta-étude. Chez les chercheurs, il s’agit d’un travail qui compare et évalue d’autres travaux pour en tirer des enseignements. Donc nous avons des conclusions basées sur non pas une expérience, mais 8 expériences différentes. Alors, allons-y.

La Fibromyalgie: qu’est-ce-que c’est?

Pour ceux qui ne le savent pas, la fibromyalgie, ou syndrome fybromyalgique, est une affection chronique de cause inconnue. Les patients expérimentent des douleurs diffuses et persistantes associées à des douleurs rhumatoides localisées, ainsi qu’une hyper sensibilité au toucher.

Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que le mécanisme neurochimique de perception de la douleur est perturbé chez ces patients à au moins deux niveaux, comme l’indique AMELI:

  • allodynie: un ressenti douloureux des sensations habituellement indolores, comme le simple toucher
  • hyperalgésie: un ressenti anormalement important de stimuli douloureux

La douleur est exacerbée, amplifiée, et cela en permanence.

Ces douleurs sont souvent associées à d’autres symptômes comme des troubles du sommeil, la raideur, fatigue, anxiété, dépression, dans des combinaisons variables selon les individus. Au final, les patients expérimentent une plus ou moins grande incapacité à exécuter les tâches de la vie courante, qui se poursuit dans une spirale de baisse de tonus et de coordination musculaire, couplée avec l’équilibre émotionnel.

Un autre fait à noter, c’est que pour cette maladie qui touche entre 2 et 7% de la population, et davantage les femmes en âges de procréer, aucune pilule n’a encore été trouvée.

Le Yoga:

La pratique posturale des asanas du yoga est populaire et les pratiquant ressentent généralement une amélioration du tonus et de la mobilité, ainsi qu’un bien-être général. Au delà des asanas, la pratique globale du yoga a été documentée par plusieurs publications scientifiques comme modifiant la forme (régions corticales), l’activité (ondes cérébrales), et la composition du cerveau (neuro-transmetteurs), conduisant vers une normalisation des fonctions du psychisme et du corps. Il est donc légitime que le protocole yoga soit exploré dans le cadre de la fibromyalgie. Que savons-nous aujourd’hui? Que peuvent espérer les patients?

Les observations scientifiques:

L’étude, datée de 2023, est intitulée « Effect of yogic practices in the management of fibromyalgia: A review » et est publiée dans la revue Yoga Mimamsa éditée par le vénérable institut Kaivalyadhama, qui depuis plus d’un siècle, explore la pratique du yoga avec un regard scientifique. Vous pouvez retrouver l’étude en entier et en anglais sur le site journals.

Plus de 20 travaux de recherche ont déjà été publié sur cette thématique. En excluant les travaux incluant d’autres modalités thérapeutiques, les chercheures Singh et Rao ont retenu 8 études publiées entre 2010 et 2020, et portant sur groupes allant de 1 à 2449 personnes, pour un total de 2632 personnes. Plusieurs de ces éxpériences incluent des groupes de contrôle, c’est à dire des personnes qui ont eu un « placebo » pendant l’expérience.

Sans plus vous faire attendre, disons le clairement: Oui , les patients atteints de fibromyalgie ont ressenti une amélioration significative de leur santé suite à la pratique du yoga. Les améliorations ont porté sur différents aspects physiologiques et psychologiques. Pour n’en citer que quelques-un: réduction de la fatigue musculaire, réduction de la sensation de douleur, amélioration de la qualité du sommeil, amélioration du tonus et de la flexibilité, réduction de l’anxiété / stress / catastrophisme, augmentation de la confiance en soi, augmentation de la mémoire, amélioration de la conscience corporelle, de la respiration.

Ces améliorations sont mesurées par les scores aux questionnaires comme le très réputé FIQR (revised fibromyalgia impact questionnaire), qui évalue l’impact (ou la gêne occasionnée) par le syndrome fibromyalgique sur les activités quotidiennes du patient sur les 7 derniers jours.

Les résultats sont significatifs et je dirais encourageants.

Quel Yoga ont-il pratiqué? C’est quoi le « truc »?:

Quelle est la recette? De l’étude, 3 éléments ressortent:

1. Le Contenu:

Les 8 études incluent une pratique active d’asanas (postures), pranayama (exercices respiratoires), et méditation (guidée ou mantra).

L’alchimie se passe avec ces 3 ingrédients. Chacun apporte sa touche au cortex, aux glandes et aux rythmes de l’humain pour produire l’effet bénéfique.

Autrement dit, si vous souhaitez bénéficier d’une amélioration durable, assurez-vous d’avoir une pratique large.

2. La persistance / durée

Les expériences varient entre 7 jours et 9 mois, avec une moyenne de 8 semaines pour constater une évolution.

Un point important à souligner ici est que 7 études sur 8 ont utilisé un protocole de pratique quotidienne entre 30 et 60 mins. Les améliorations et les bienfaits que nous avons cité plus haut peuvent se manifester si le patient pratique chaque jour son protocole asana / pranayama / meditation, entre 3 et 6 jours par semaine.

La pratique peut-être guidé en live par un instructeur, faite avec un enregistrement, ou simplement de mémoire, peu importe. Un cours de temps en temps peut aider, mais le travail se fait patiemment, lentement, chaque jour.

3. L’attitude:

Une attitude de bienveillance envers soi-même est nécessaire. Elle permet au patient de se souhaiter du bien, et d’exprimer la compassion, ce qui est en définitive un acte d’amour envers soi-même. Indépendamment de résultats qui peuvent ou pas se manifester un jour, je peux choisir aujourd’hui de me souhaiter du bien, et cette bienveillance se répercute dans ma façon d’exécuter la pratique, avec lâcher-prise.

Au final

La méta-étude de Singh et Rao documente plus de 2500 personnes atteintes de fibromyalgie qui ont ressenti une amélioration significative de leur santé psychique et physique suite à une pratique étendue et quotidienne de yoga.

Bien-sûr, cette démarche peut être couplée avec une prise en charge par d’autre modalités comme l’ayurvéda ou d’autre thérapeutiques.

Le yoga nous permet de cultiver une harmonie de l’être profond, la santé psychique et le bien-être du corps. Une façon de prendre soin de soi, soi-même. C’est ce que nous enseignons dans nos cours.

A bientôt sur les tapis!

Juste est enseignant de Hatha Yoga, certifié RYT 500 par Yoga Alliance. Dans une ambiance conviviale, son enseignement privilégie l'expérience directe et l'appropriation. En dehors des tapis, il adore écrire des réflexions sur le Yoga dans la vie courante, les fameux Textos .
Photo of author